L'Eglise nationale des Français à Rome

Accueil > fichier Lesellier

fichier Lesellier


Le fichier rédigé par le Père Lesellier, dans la première moitié du XXe siècle, peut être considéré comme un index de registres de lettres, de suppliques ou de bulles conservés majoritairement aux archives du Vatican. Ce travail valut au Père Lesellier la reconnaissance de ses contemporains : l’état lui octroya la Légion d’honneur. Le journal La Croix signale alors dans un article d’août 1937 l’érudition de ce chercheur et son assiduité dans les salles de lecture des Archives du Vatican. Il résulta de ce gros travail, mené par une petite équipe autour du Père Lesellier, 34000 fiches cartonnées portant sur des éléments de carrière intéressant pour l’essentiel des ecclésiastiques français des XVe et XVIe siècle. Un plus petit nombre de dépouillements fait état du travail des artistes, des notaires ou des libraires dans la Rome de la Renaissance.


Les fiches constituent une entrée utile dans ces documents mais doivent être vérifiées : il peut arriver que les saisies faites par le Père Lesellier et sa petite équipe contiennent des erreurs de lecture ou de pagination et ces erreurs n’ont pas fait l’objet d’un travail de correction. Les chercheurs doivent donc montrer de la prudence.


Le fichier Lesellier peut être consulté de plusieurs façons différentes.


- Sur ce site, on trouvera une entrée par nom de personne et la version numérisée des fiches qui s’y rapportent. C’est la version brute et elle ne prend en compte que les fiches dites onomastiques. Elle ne rend pas compte de la totalité des fiches et cherche seulement à attirer l’attention sur quelques uns des personnages les plus célèbres de l’Europe de la Renaissance.


- Les fichiers ont été photocopiés et entrés dans une base de données grâce au soutien de l’Ecole française de Rome dans le cadre d’une convention associant les Pieux Etablissements, l’EFR et le CNRS. On trouvera ces fichiers à libre disposition sur la page de téléchargement de ce site.


- Sur le site de la bibliothèque, un module d’interrogation de la base de données issue du fichier. Cette version permet le tri des données. Elle n’a pas fait l’objet de corrections sur les saisies originelles.


- Sur le site du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance de Tours, la base de données est interrogeable via le portail prosopographique du centre, au même titre que d’autres bases de données qui contiennent des indications sur les personnes ayant vécu aux XVe et XVIe siècles.